Jazz années 50

 

MARCELLE  SEGAL

avocate du jazz

 

       

    Comment était perçu le jazz en France dans les années 50 ? Conservée par l'INA (Institut National de l'Audiovisuel), une interview de Marcelle Ségal nous renseigne de façon assez explicite sur ce point1.
    Marcelle Ségal (1896-1998) est surtout connue pour avoir tenu le Courrier du cœur du magazine Elle pendant 40 ans. Dans cette entrevue INA datant de 1956, elle nous dit son amour personnel pour cette musique. A rebours de l'air de son temps, elle prononce un véritable plaidoyer en faveur du jazz. Elle s'inscrit en faux contre le "c'était mieux avant" si souvent dominant en matière culturel. Elle affirme haut et fort que cette musique n'est pas une "musique de sauvages" mais bien "une musique comme une autre".

    La courriériste Marcelle Ségal était une vraie personnalité qui gagne à ne pas être oubliée. Elle nous fait parvenir un message d'ouverture d'une indéniable pertinence.

  Didier Robrieux

_______________

         1. http://www.ina.fr/video/I10320560