Marciac 2018

 Aurelie tropez 4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA CLARINETTISTE

AURELIE TROPEZ

EN CONCERT

 

Un son souverain

 

    Souffle intense de fluidité prodigué à l’instrument, son d’exception, jeu évocateur… ces quelques mots peuvent donner une première idée des ressources qui sont celles de la clarinettiste de jazz Aurélie Tropez. Dans le cadre du festival de Marciac 2018, l'instrumentiste était présente le mardi 7 août sur la scène de la grand place pour un concert à l’invitation du groupe Three Blind Mice avec un programme New Orleans. A peine avait-t-elle pris un chorus que le plaisir s’installait.
    Dieu sait si le timbre chaud de la clarinette est apprécié en musique. Avec une coloration plutôt grave, jamais criarde, celui que parvient à restituer cette musicienne tutoye le nec plus ultra. On ne peut d’ailleurs s'empêcher de revenir sur le son d’Aurélie Tropez. Un son rond, profond, raffiné, empreint de douceur, pour des modelages musicaux ouvrés de différents styles et nuances : éloquence parfois trempée dans l’esprit New Orléans ou swing, chaloupés tropicaux, langueurs créoles... Ajoutons à cela un naturel et des développements qui servent l’œuvre, qui n’en font pas de trop, qui ne plastronnent pas.

    A Marciac, le jazz continue hors période festival. Ainsi, le samedi 23 mars 2019, salle de l’Astrada, Aurélie Tropez se produira avec l'ensemble Rhoda Scott Lady All Stars, collectif de jazzwomen regroupant autour de la célèbre organiste leader : Géraldine Laurent (saxophone alto), Sophie Alour (saxophone ténor), Lisa Cat-Berro (saxophone alto), Anne Paceo (batterie) et Julie Saury (batterie). Beau moment musical en perspective.

 

                           Didier Robrieux

 

* A noter qu’Aurélie Tropez a assuré cette année une série de quatre concerts le 6 et 7 août au festival Jazz In Marciac (JIM).

 

[ 2018 ]
DR/© D. Robrieux