DISQUES

Marie mifsud

 

 

 

 

 

 

 

 

MARIE MIFSUD

LA : un album chamboule-tout

 

    La réalisation de ce CD trouve son origine dans une rencontre entre la chanteuse Marie Mifsud et le batteur Adrien Leconte (interprète, compositeur et coparolier). De cette étincelle et fusion artistique complice naitra un quintet adjoignant le pianiste Tom Georgel, le contrebassiste Victor Aubert et le flûtiste Quentin Coppalle, parties prenantes également essentielles dudit CD.
    Trois œuvres originales figurent dans l'enregistrement. En entrée d'album, une belle et saine folie dansante intitulée LA. Sur des rythmes festifs, Marie Mifsud secoue le cocotier : phrasés précipités, onomatopées de son cru, scat à la manière de Bach, pointes de cantatrice lyrique. Agitation musicale garantie ! Au deuxième tiers du morceau, un bref et plaisant moment de swing instrumental finit par déborder en dissonances rebelles.

    Facture plus classique pour Suis moi. Des paroles légères pour commencer, puis adieu la bluette ! Des mots chantés cocasses, subversifs, d'indomptable. Ne m'ennuie pas, quant à lui, rend aussi attentif au texte raconté par cette ballade mutine traversée d'accélérations crescendo. 
    Marie Mifsud sait apporter force et sincérité aux standards. Son Take the A train alterne entre vieille loco et train à grande vitesse dévorant les kilomètres. Gros contraste de tempo donc, pour un réarrangement radical.
    La chanteuse fait d'autre part de Soul Eyes un tendre et émouvant morceau tandis que l'on peut parler de "variation" à propos de Black Coffee, totalement chamboulé (cette version pourrait sans difficulté illustrer musicalement une BD d'Enki Bilal). Enfin, très passionnant travail mélodique de Marie Mifsud sur Sound of Love qui se satisfait d'un accompagnement réduit à sa plus simple expression (Adrien Leconte seul aux balais).

Didier Robrieux

 

Photo : Flavien Prioreau

                                                                                                                                                                                                   

© Tempo
[article publié
dans magazine jazz Tempo
n° 62 - avril 2017 - version papier
et version numérique]

http://www.crjbourgognefranchecomte.org/accueil/actualites/le-magazine-tempo.html