Pour tout bagage on a 20 ans

Lasido couv 1

 

 

 

 

 

 

 

 

Férré et Vian made in jazz

Un album de La Sido

 

    Tout nouveau, tout chaud ! L’album Pour tout bagage on a 20 ans (La Roue Voilée label) réalisé par La Sido — collectif réunissant la chanteuse Sidonie Dubosc et six musiciens — vient de sortir. Au programme : des reprises de chansons de Férré et de Vian auxquelles cette formation apporte une forme renouvelée.
    Initiatrice du projet, S. Dubosc possède une voix agréablement assurée qui ne craint pas les accentuations ni la corde raide. Derrière cette voix, on devine une artiste de caractère, lucide, chez laquelle candeur, fantaisie, sentiment poétique trouvent cependant leur place. Ce qui fait aussi le sel de ce CD, c’est son habillage furieusement jazz tissé sur mesure par la totalité de ces jeunes musiciens tous issus du CRR de Chalon/Saône.

    Léo Férré au premier chef. Interprétation pathétique de L’Affiche Rouge (hommage au groupe Manouchian, pour ne pas oublier). Nourrie de sensibilité, 20 ans dit le spleen qui s’accroche si souvent aux années de jeunesse. Il n’aurait fallu, génial poème d’un amour sauvé et d’un retour à la vie (Aragon, musique de Férré), livre un moment de pure élévation. Avec Jolie môme, La Sido est comme un poisson dans l’eau (et le sol-do de C Jam Blues fait mouche). Sobriété, break swing, chorus contrebasse comme on les aime pour C’est extra, célèbre ballade aux arômes d’extase pop.

    Plusieurs titres de Vian agrémentent l’album parmi lesquels Je Bois. Bien dans la note de cette séquence de désespoir titubant, un solo de saxophone exsude une noirceur blues. Après le vin triste, l’amour vache ! Effets de claquettes, slaping de contrebasse, belles phrases de trombone ponctuent la remuante rengaine Johnny. S. Dubosc aborde J’suis Snob avec le loufoque requis sur des plans jazz originaux : couplets swing, refrain cubain, cacophonie convertie en mouture soul-smoothy au saxophone… autres reflets de la sagacité artistique omniprésente dans les plages de ce CD.

                                                                                        Didier Robrieux

 

 

© Tempo
[article publié
dans magazine jazz Tempo
n° 68 - octobre 2018 - version papier
et version numérique]
http://www.crjbourgognefranchecomte.org/accueil/actualites/le-magazine-tempo.html